comment faire la mise en bouteille de son vin.  

Marion Lagrange

Pour les amateurs de vin, la mise en bouteille de son vin est une phase décisive. C’est le moment où le vin est transféré des cuves de fermentation ou des fûts de vieillissement vers des bouteilles. Cette démarche nécessite une grande précision afin de préserver la qualité du vin. Le moment choisi pour procéder à l’embouteillage peut avoir une incidence significative sur l’évolution du vin. Il est conseillé de mettre en bouteille vos vins pendant un temps sec et frais, de préférence en mars ou en septembre. Voici les étapes à suivre pour la mise en bouteille du vin.  

Première étape : le rinçage. 

Ici, l’hygiène est très importante, car un matériel mal rincé pourrait compromettre les caractéristiques du vin. Pour avoir une bouteille impeccablement propre, privilégiez un lave-bouteille rotatif avec un balai en inox, un goupillon en nylon, ou encore un lave-bouteille à turbine à eau pour une propreté optimale. Ensuite, assurez-vous de les sécher sur un égouttoir en plastique. 

Trouvez des bouteilles de vin vides pour conserver vos breuvages artisanaux avec soin et élégance sur Embouteille.com. Découvrez une sélection de bouteilles en verre, adaptée à vos préférences en termes de volume, d’apparence, de taille, de couleur et de design. Explorez des modèles avec ou sans cran de repérage, ou encore des bouteilles de type Bordeaux ou Bourgogne. 

Deuxième étape : le remplissage. 

Utilisez la cannelle imprégnée de vin dans un système de soutirage automatique pour remplir les bouteilles sans altérer le goût. Préparez les bouteilles à l’avance pour éviter les pertes de liquide et utilisez une tireuse automatique autorégulatrice pour stopper le débit du vin dès que la bouteille est pleine. 

Veillez à maintenir la température du vin entre 16 à 21° C. Assurez-vous d’un débit modéré pour éviter de brusquer le vin. Ne remplissez pas complètement les bouteilles en laissant un centimètre entre le vin et le bouchon. Utilisez un entonnoir auto-régulateur pour un contrôle précis du remplissage. 

Troisième étape : le bouchage. 

Afin d’assurer la qualité du bouchage, trempez les bouchons dans de l’eau tiède avant de les insérer dans les bouteilles. Utilisez une boucheuse manuelle ou sur pieds, puis capsulez les bouteilles avec de la cire ou des capsules pour préserver le vin et éviter l’introduction d’air. Laissez les bouteilles bouchées reposer debout pendant quelques heures avant de les coucher. 

Pour faciliter le bouchage, Embouteille.com offre une large gamme de bouchons de vin. Découvrez des bouchons en liège naturel ou colmaté, des bouchons couronne, des bouchons synthétiques extrudés ou encore des bouchons en plastique. 

Quatrième étape : la conservation. 

Une fois étiquetées et identifiées avec des étiquettes autocollantes avec leur origine, leur année et leurs propriétés, les bouteilles de vin sont maintenant prêtes à être conservées. Maintenez-les dans un endroit à température constante entre 10 et 16° C. Votre cave doit être équipée d’un thermomètre et d’un hygromètre pour contrôler respectivement la température et l’humidité. Évitez la lumière directe, les vibrations et les odeurs et privilégiez des casiers à bouteilles pour un rangement optimal.